0021_groupe-archimede_isel_bd

Nelly Bergeot et Anne-Sophie Loyant, Expectra Nantes

Les jeunes diplômés d’une école d’ingénieurs trouvent-ils facilement du travail ?
Oui, plus facilement que d’autres diplômés. Cependant, les jeunes manquent souvent de pratique. C’est pourquoi les stages réalisés par les élèves-ingénieurs au cours de leurs études sont si importants.

Est-ce que la crise économique a joué sur l’embauche des jeunes ingénieurs ?
Aujourd’hui les demandes reviennent mais les employeurs sont aussi plus exigeants. Nous conseillons vivement de bien choisir ses stages, car avoir une première expérience professionnelle est un plus. L’apprentissage est également très apprécié. Même un petit boulot de 2 ou 3 mois est bon à prendre pour découvrir les réalités du terrain.

Quels sont les secteurs d’ingénierie qui recrutent le plus ?
L’informatique, l’environnement (énergies propres, traitement des eaux, etc.), le BTP et dans la filière administrative le contrôle de gestion. Depuis une vingtaine d’années, il y a une pénurie de candidats dans le béton, la charpente et le CVC (chauffage ventilation climatisation), alors que les entreprises dans ces domaines sont toujours à la recherche de nouveaux ingénieurs. Enfin, on peut aussi noter que d’ici 3 à 4 ans beaucoup de personnes vont partir à la retraite et libérer des postes.

Quel est l’intérêt de se spécialiser ?
Les demandes des entreprises sont très précises. Il faut aller dans les niches où les autres ingénieurs ne vont pas pouvoir répondre aux offres des entreprises.

(Expectra est le premier réseau spécialisé de recrutement de hautes compétences de l’hexagone, Ndlr)